VIDEO. Combien votre pharmacien gagne-t-il vraiment ?

F. BOUQUILLAT, B. LUCAS - FRANCE 2

Neuf pharmaciens sur dix devraient fermer leurs portes, mardi 29 septembre, pour protester contre le projet de loi qui vise à réformer les professions réglementées.

Opération porte close chez neuf pharmaciens sur dix, mardi 30 septembre. Comme d'autres professions réglementées, ils protestent contre le projet de loi "pour la croissance" du ministère de l'Economie, qui remet notamment en question leur monopole sur les médicaments sans ordonnance. Leur vente pourrait être autorisée aux grandes surfaces.

Les médicaments sur ordonnance, 80% du chiffre d'affaires

Un couple de pharmaciens a détaillé pour France 2 ses revenus et les marges qu'il perçoit. Au total, 80% de leur chiffre d'affaires provient des médicaments prescrits sur ordonnance. Mais le plus rentable reste la parapharmacie (donc les médicaments que l'on peut acheter sans ordonnance), qui est déjà ouverte à la concurrence. 

Plus que les risques sur leur chiffre d'affaires, les pharmaciens grévistes mettent en avant le risque sanitaire que causerait une éventuelle mise en vente libre des médicaments dans les grandes surfaces. L'Union nationale des professions libérales a appelé à une "journée sans professionnels libéraux", mardi, et un cortège réunira plusieurs organisations de professionnels de santé, dont les pharmaciens, à Paris. 

"Le mouvement de ce mardi est tout à fait légitime" juge le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, dans le quotidien Paris-Normandie, "mais c'est une manifestation contre des idées préconçues d'un projet qui n'a jamais été le mien".

Des pharmacies de garde resteront ouvertes toute la journée de mardi. Leur liste est disponible en ligne sur les sites des Agences régionales de santé.

Vous êtes à nouveau en ligne