Prise d'otage dans un centre aéré à Vitry-sur-Seine

Des policiers près de l\'école Charles-Perrault de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), où un homme a pris en otages plusieurs personnes avant d\'être interpellé, le 10 juillet 2012.
Des policiers près de l'école Charles-Perrault de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), où un homme a pris en otages plusieurs personnes avant d'être interpellé, le 10 juillet 2012. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le forcené, un homme d'une trentaine d'années, a été interpellé peu avant midi. Il avait fait irruption dans l'établissement vers 7h15.

Un homme a été interpellé dans une école de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), mardi 10 juillet peu avant midi, après avoir pris en otages plusieurs personnes dans cet établissement faisant office de centre aéré pendant les vacances. L'homme n'a pas été blessé lors de l'opération menée par les policiers d'élite du Raid, selon une source policière. Il a été transféré dans les locaux de la police judiciaire du Val-de-Marne où il a été placé en garde à vue. 

L'otage, lui, a été immédiatement pris en charge par les services compétents. "Le Raid a réussi à récupérer l'otage durant la phase de négociations" et de progression dans l'école, selon la police sur place, citée par France 3 Ile-de-France. France 3 a pu filmer ces images :

Le forcené a prononcé des "propos incohérents" 

Selon nos informations, quatre enfants et trois adultes étaient présents au moment où l'homme a fait irruption, vers 7h15. L'individu, un ancien militaire âgé d'une trentaine d'années selon Le Parisien, avait rapidement relâché plusieurs personnes, mais avait retenu en otage un parent d'élève, qu'il avait finalement libéré en fin de matinée. Il est sain et sauf. Le forcené a été interpellé par les hommes du Raid peu après.

Plusieurs sources indiquaient que l'homme était muni d'une arme de poing. Il s'agissait en réalité d'une "arme factice", "une imitation fidèle de pistolet automatique". Il a tenu "des propos incohérents et a exprimé l'envie de mourir", selon France 3 Ile-de-France. Il n'aurait, selon une source judiciaire, "pas été menaçant avec l'otage". 

L'immeuble situé à côté de l'école a été évacué par mesure de précaution, comme en témoigne cette vidéo réalisée par un habitant d'un immeuble voisin et diffusée sur le site internet de France 3 Paris.

Vous êtes à nouveau en ligne