Près de 6 000 enfants handicapés n'ont pas pu faire leur rentrée

Une élève malvoyante à l\'école primaire du Château à Nice, le 6 septembre 2007.
Une élève malvoyante à l'école primaire du Château à Nice, le 6 septembre 2007. (VALERY HACHE / AFP)

Malgré les créations de 1 500 postes, il manque encore des auxiliaires de vie scolaire pour accompagner les élèves handicapés. 

SOCIETE - Entre 5 000 et 6 000 enfants handicapés sont restés sur le pas de la porte des écoles à la rentrée, selon la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap (Fnaseph). Pourtant, 1 500 postes d'auxiliaires de vie scolaire individuels (AVSi) ont été créés, mais ils doivent encore être pourvus.

"Cette année, le gouvernement a lancé la création de 1 500 postes d'AVSi, mais ils ne sont pas encore sur le terrain : la répartition des postes par académie a été faite en septembre, mais le recrutement n'a pas encore été organisé", a regretté la présidente de la Fnaseph, Sophie Cluzel, jeudi 20 septembre.

La fédération réclame la création d'"un véritable métier d'accompagnant", des AVSi professionnels. "Les enfants n'ont jamais eu de professionnels à côté d'eux. Ce sont des gens qui ont le bac, motivés, qui montrent un vrai engagement dans ce qu'ils font, mais qui n'ont bénéficié que de 60 heures de formation, au mieux. On n'apprend pas un métier en 60 heures", a déclaré Sophie Cluzel.

Vous êtes à nouveau en ligne