Pour Sarkozy, le droit de vote des étrangers ouvre la porte au communautarisme

France 2

Le président candidat a critiqué vertement la proposition de son adversaire socialiste. Selon lui, une telle mesure amènerait à des horaires de piscine différents pour les hommes et les femmes.

Nicolas Sarkozy entame la pêche aux électeurs du Front national. Invité des "4 Vérités" mardi 24 avril, le président candidat a critiqué vertement la proposition de son adversaire socialiste d'ouvrir le droit de vote aux étrangers aux élections locales. Il a par ailleurs affirmé avoir toujours été opposé à cette idée.

Selon lui, une telle mesure ouvrirait la voie à l'ouverture de piscines municipales à des horaires différents pour les hommes et les femmes.

Vous êtes à nouveau en ligne