Copé défend Baroin après l’esclandre à l'Assemblée

Francetv info

En marge du déplacement de Nicolas Sarkozy à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne) mercredi 9 novembre, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a estimé que la phrase prononcée la veille par le ministre de l'Economie n'était "pas si inexacte". François Baroin a accusé les socialistes d'être arrivés au pouvoir "par effraction" en 1997, provoquant un tollé et une suspension de séance à l'Assemblée.

Vous êtes à nouveau en ligne