Cathédrale de Nantes : enquête pour incendie volontaire

France 2

Samedi 18 juillet dans la matinée, un incendie s’est déclaré dans la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique). Des centaines de pompiers se sont mobilisés. Les dégâts sont importants et trois départs de feu sont analysés. Plusieurs pistes sont envisagées.

Quatre siècles d’histoire qui se consument en quelques heures. De la rosace centrale de la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique), s’échappent des flammes de plusieurs mètres. Au cœur de la cathédrale de Nantes, le brasier a fait exploser les vitraux de la façade dont certains éléments dataient du 17ème siècle. La charpente en béton et non en bois, limite la propagation des flammes. Les enquêteurs ont constaté aucune trace d’effraction, mais la piste criminelle n’est pas écartée.

"Aucune piste n’est écartée"

Plusieurs pistes d’enquête sont envisagées : sommes-nous en face d’une piste criminelle ou est-ce un défaut d’entretien ? "En fin d’après-midi, nous avons pu nous approcher et apercevoir les dégâts via une petite porte sur le côté de la cathédrale (...). La police judiciaire était déjà en train de collecter des indices pour déterminer l’origine de cet incendie. Accidentelle ou criminelle, pour le moment aucune piste n’est écartée", explique la journaliste Justine Weyl en direct de Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne