Orages : deux blessés graves et 100 000 foyers privés d'électricité

Des arbres sont tombés sur la route à Bordeaux (Gironde), le 27 juillet 2013.
Des arbres sont tombés sur la route à Bordeaux (Gironde), le 27 juillet 2013. (NICOLAS TUCAT / AFP)

La Gironde est particulièrement concernée. Francetv info revient sur les conséquences des intempéries.

Deux blessés graves, plus de 1 000 interventions des pompiers, foyers privés d'électricité... La France a été fortement touchée par les violents orages qui se sont abattus dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juillet. La Gironde, surtout, est concernée.

Francetv info fait le point sur les conséquences de ces intempéries.

Une septuagénaire et un facteur grièvement blessés 

Une femme de 70 ans a été grièvement blessée à Pauillac (Gironde) par la chute du clocher de la ville sur sa maison. Les pompiers ont mis plus de quatre heures pour sortir la victime. elle était ensevelie sous les décombres de sa demeure qu'il a fallu étayer, a indiqué Eric Pitault, lieutenant colonel chargé de la communication du Codis de la Gironde.

Vers 10h30, samedi, un de ces orages a fait un deuxième blessé, un facteur. Selon des témoins, il a été frappé par la foudre dans la rue, à Nantes (Loire-Atlantique). L'homme, âgé de 46 ans, circulait à pied vers 10h30 allée Duquesne à Nantes quand un orage "bref mais violent" a éclaté : la foudre s'est abattue sur un arbre proche et sur le facteur, selon les sapeurs-pompiers et de la préfecture. L'homme, dont le cœur s'est arrêté, a été transporté d'urgence au CHU de Nantes. "Les médecins ont réussi à relancer le cœur" mais "son état reste plutôt préoccupant", précise le directeur de cabinet de la préfecture.

100 000 foyers privés d'électricité dans toute la France

Conséquence de cette vague orageuse, 100 000 foyers sont toujours privés d'électricité samedi à midi selon ERDF, le gestionnaire du réseau d'EDF. L'Aquitaine et la Poitou-Charentes sont principalement touchées. Un millier de techniciens sont mobilisés pour rétablir le courant.

Mais les orages se sont déplacés vers le nord en fin de nuit et d'autres coupures sont intervenues. Dans le Centre, 7 000 foyers n'ont plus d'électricité, 4 000 en Pays de la Loire, 4 000 en Picardie, 2 500 dans le Nord-Pas-de-Calais, 1 000 en Normandie et 1 000 en Alsace-Franche-Comté.

Plus de 1 000 interventions des pompiers en Gironde

Jusqu'à 8h30, les pompiers ont procédé à 1 063 interventions en Gironde, dont 693 dans l'agglomération bordelaise et quelque 225 dans le bassin d'Arcachon. Ces interventions concernent pour l'essentiel des chutes d'arbres et de câbles sur la voie publique, ainsi que des locaux inondés et des courts-circuits. Le sous-sol permettant l'accès aux urgences du CHU de Bordeaux ont été saturés d'eau, perturbant le fonctionnement normal, selon les pompiers.

Des rues du centre de la ville ont été brusquement inondées vendredi, après 23 heures. Plusieurs centimètres d'eau ont envahi le hall de la gare Saint-Jean, selon Sud-Ouest. Le trafic est très perturbé samedi matin dans la gare de Bordeaux. Les locaux et des salles de cours de l'université des sciences de Talence ont également été inondés.

Par ailleurs, quelque 600 personnes d'un camping de Naujac et trente vacanciers d'un camping de Gujan-Mestras ont été mis en sécurité. Au total, quelque 14 000 impacts de foudre ont été recensés sur en Gironde vendredi soir, lors de cet épisode d'orages.

Vous êtes à nouveau en ligne