Lozère : sur les traces de la bête du Gévaudan

FRANCE 3

Une équipe de journalistes de France 3 s'est rendue en Lozère sur les traces encore bien visibles de la bête du Gévaudan, 250 ans après sa disparition.

Deux siècles et demi plus tard, elle rôde toujours. De bronze, de métal ou de bois, l'image de la bête du Gévaudan plane encore sur le nord de la Lozère jusqu'au sud de la Haute-Loire, sur un territoire appelé la Margeride. C'est là qu'au XVIIIe siècle ont eu lieu les massacres de cet animal mystérieux et ravageur : trois ans de terreur, près d'une centaine de morts dont la majorité sont de très jeunes gens.

Toujours un mystère ?

Une crinière noire sur le dos et des dents tranchantes, voilà comment la bête est décrite. Malgré une intervention du roi Louis XV qui promet une belle récompense à qui viendra à bout de ce fléau, il faudra attendre plusieurs années pour que Jean Chastel finisse par abattre la bête féroce : un loup immense. Si l'on annonce alors la fin de la bête du Gévaudan, le mystère plane toujours sur sa véritable nature : est-elle effectivement un loup ? Un Ours ? Un tueur en série ? C'est peut-être du mystère que vient la popularité de la bête du Gévaudan qui, aujourd'hui encore, laisse son empreinte en Margeride.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne