Hérault : à la découverte des hippocampes de l’étang de Thau

FRANCE 3

Dans l'étang de Thau (Hérault), de nombreux plongeurs viennent admirer les hippocampes mouchetés.

Dans l'étang de Thau (Hérault), les plongeurs viennent admirer les hippocampes mouchetés. Il est neuf heures du matin, Camille et Tao reconnaissent le terrain à pied sec avec Pascal Cotinnet, leur moniteur de plongée. "Entre zéro et cinq mètres de profondeur, le fond ce n'est que de la végétation. Qui dit végétation dit animaux et poissons qui vivent en symbiose avec ce type de végétation", explique le moniteur.

Toutes les conditions réunies

"Ici faire deux ou trois plongées sans voir d'hippocampes, ce n'est pas possible. Il y a vraiment toutes les conditions réunies pour qu'ils vivent ici. Qui dit végétation, dit crevettes, dit larves de crevettes et c'est sa nourriture principale, c'est la larve de crevettes", poursuit le professionnel. Peu farouche mais discret, l'hippocampe moucheté abonde dans cette zone de l'étang de Thau. Ici, en une heure de plongée on peut admirer de cinq à 10 individus alors qu'en pleine mer, ils se font beaucoup plus rares.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne