Toulouse : seconde nuit d'affrontements dans le quartier du Mirail

France 2

À Toulouse (Haute-Garonne), le quartier du Mirail a connu de nouvelles échauffourées dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 avril. France 2 fait le point sur la situation.

Que s'est-il passé à Toulouse (Haute-Garonne), et plus exactement dans le quartier du Mirail, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 avril ? Le quartier a connu une nouvelle nuit de violences urbaines. Jusqu'à quatre heures du matin, forces de l'ordre et jeunes de la cité se sont affrontés. Tirs de mortier lancés depuis des appartements, voitures brûlées... Pris à partie, les pompiers ont dû être escortés par la police.

18 interpellations

Bilan de cette deuxième nuit d'émeutes : 18 interpellations et une vingtaine de véhicules incendiés. Ce mardi matin, au pied des immeubles, les stigmates de cette nuit de violences sont encore bien visibles. Carcasses calcinées, mobilier urbain détruit, les dégâts sont considérables. Les habitants du quartier, eux, sont exaspérés. "On ne peut pas sortir le soir", constate une habitante. Et un autre d'assurer : "Nous sommes dans une zone de non-droit". À l'origine de ces échauffourées, des tensions liées au trafic de stupéfiants selon la police. Des rumeurs sur la mort d'un détenu originaire du quartier et l'interpellation d'une femme en burqa sont venues alimenter ces tensions. Un important dispositif de sécurité est encore prévu ce mardi soir dans le quartier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne