Toulouse : après une nouvelle nuit de violences, 18 personnes interpellées

France 3

Après une nouvelle nuit d'échauffourées dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 avril, dans le quartier du Mirail à Toulouse (Haute-Garonne), France 3 revient sur la situation sur place.

18 interpellations et 25 voitures brûlées, c'est le dernier bilan de la deuxième nuit d'échauffourées dans le quartier du Mirail, à Toulouse (Haute-Garonne). Si le suicide d'un détenu originaire du quartier serait à l'origine de ces violences, selon certaines sources policières, c'est le contrôle d'identité d'une femme portant un niqab qui aurait dégénéré. Ce mardi 17 avril, le mouvement s'est étendu à de nouveaux secteurs.

18 personnes ont été interpellées

Ce mardi, dans le quartier du Mirail, les habitants sont exaspérés. "Ça nous inquiète", confie une habitante. Les échauffourées ont débuté lundi soir, peu après 21 heures. Pendant une bonne partie de la nuit, des individus ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre dans les étroites ruelles du quartier. 18 personnes ont été interpellées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne