Le boom des jardins partagés

France 2

De plus en plus de Français veulent cultiver leurs fruits et légumes. Après les jardins ouvriers, ou à louer, un nouveau type se développe : les jardins partagés.

Tous les matins, Faustine Gillet passe entretenir son potager. Un moment de détente pour cette assistante commerciale en recherche d'emploi qui vit dans un immeuble. "C'est une chance énorme parce que ça permet - à l'heure actuelle je suis dans un quartier qui est en travaux - d'avoir une bulle de calme et de sérénité. Je viens ici, je suis dans un autre monde, je ne pense plus aux problèmes", avoue Faustine Gillet.

Besoin de verdure

Elle est installée chez des particuliers, des jeunes cadres qui ont un beau terrain, mais n'ont pas le temps de jardiner. Ils fournissent le matériel et la main-d'œuvre, c'est la jardinière. Une relation de confiance s'est installée moyennant quelques règles. La mairie de Colomiers (Haute-Garonne) met en relation propriétaires et jardiniers. Dans cette ville limitrophe de Toulouse, les terrains sont rares. Un jardin de famille est mis à disposition par la mairie moyennant 30 euros par an, mais il y a trois ans d'attente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne