Bayonne n’est pas à la fête

France 3

Depuis mercredi 29 juillet, la ville de Bayonne en aurait du accueillir plus d’un million de personnes jusqu’à dimanche pour sa traditionnelle fête. Cette édition 2020 a été annulé avec l’épidémie, mais la mairie a dû prendre des mesures très strictes pour éviter toute tentation de rassemblement.

La place de la mairie à Bayonne était quasiment vide mercredi 29 juillet au soir avec barrière de sécurité pour empêcher tout accès. Le contraste est frappant avec les années passées. A 22h cette date-là d’habitude, c’est précisément l’heure du coup d’envoi des fêtes de Bayonne avec un million de personnes pendant cinq jours. Avec la crise sanitaire, impossible d’accepter cette marée humaine, traditionnellement blanche et rouge.

Les commerces en berne

A Bayonne, c’est donc un jour comme les autres, ou presque, pas d’affluence particulière dans les restaurants. Les fêtes, ce sont habituellement 30 millions d’euros de retombées économiques par an. Mercredi 29 juillet ont dû être mobilisé de façon inhabituelle de nombreux policiers. Pour faire respecter les interdits. Pas de concerts ni de musique dans les rues, consommation d’alcool interdite sur la voix publique, mais aussi fermeture des 23h de tous les bars et restaurants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne