Haute-Vienne : l'histoire du village maudit de Courbefy

France 3

C'est un village maudit du Limousin. Il s'appelle Courbefy, un hameau de Haute-Vienne de quelques maisons vidées de ses habitants. Le village a été racheté quatre fois, quatre projets qui ont échoué.

Pas une âme qui vive, le silence et les mauvaises herbes ont envahi Courbefy (Haute-Vienne). Un village fantôme aux confins du Limousin où le temps semble s'être arrêté. René a accepté de revenir dans le village de son enfance. Il est l'un des tout derniers à avoir habité Courbefy dans les années 80. À l'époque, les quatre familles du hameau vivaient de l'exploitation des châtaigniers.

Un Sud-Coréen rachète le hameau pour 520 000 euros

"Ce que j'aimerais, c'est qu'il redevienne un village comme il l'a été", explique le retraité. Mais depuis trente ans, Courbefy semble maudite et défraye la chronique. Le village est vendu par quatre fois et tous les projets font faillite. En 2012, le hameau est vendu aux enchères et le monde entier parle de ce petit coin de France. Finalement, c'est un Sud-Coréen qui rachète le hameau pour 520 000 euros. Le milliardaire sulfureux voulait faire du village une cité dédiée à l'art. Mais la malédiction frappe encore, le corps du mécène est retrouvé après le naufrage d'un ferry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne