Bordeaux : la désillusion de certains arrivants

France 3

La cote d'amour pour Bordeaux (Gironde) reste très forte. La sixième métropole de France est en tête de celle où les Français aimeraient vivre et travailler. Mais les désillusions sont parfois au tournant.

Deux quartiers sont sortis de terre à Bordeaux (Gironde) ces dernières années, mais trouver un logement dans la ville est très compliqué. Cela fait un an qu'un couple souhaite acheter une maison de quatre pièces avec jardin, pour un budget de 450 000 euros, mais ils ne trouvent rien qui rentrerait dans leur enveloppe. L'immobilier flambe à Bordeaux, plus 10 à 15% l'an dernier. Grâce à la Ligne à Grande Vitesse, Bordeaux n'est plus qu'à deux heures de Paris. Une aubaine pour les entreprises et les Parisiens, en mal de quiétude provinciale. 

Des difficultés à trouver un emploi


Mais les conjoints ont souvent des difficultés à trouver un emploi. Faute de mieux, Stéphanie est bénévole dans une épicerie solidaire, parce que cela fait un an qu'elle cherche un job dans son corps de métier, la communication, sans succès. Un phénomène constaté par les notaires, qui sont au cœur de la vie intime de Parisiens, qu'ils voient arriver et parfois repartir. "Ce n'est pas toujours évident de trouver ou de retrouver du travail. On peut avoir quelques désillusions, des couples qui repartent, d'autres qui battent un peu de l'aile". 2000 personnes viennent s'installer à Bordeaux, un rythme soutenu. La ville s'adapte, mais peu encore mieux faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne