Découverte : une baignade bio en Creuse

FRANCE 3

Dans le Limousin, les badauds peuvent profiter d'un lieu de baignade insolite. Une piscine biologique, dont l'eau est filtrée par les plantes, se trouve à Marsac, dans la Creuse.

Pour conserver la qualité de l'eau, il ne faut pas mettre de crème solaire avant d'entrer dans cette piscine biologique de Marsac (Creuse). Première différence avec une piscine au chlore, plus normale, la couleur de l'eau est différente, en raison des algues qui tapissent le fond du bassin. La température est également plus fraîche : elle ne doit pas excéder 25 degrés Celsius, pour éviter que des bactéries ne s'y développent. Au bout du bassin, séparées de l'espace baignade, les plantes aquatiques (roseaux, joncs, iris) permettent de filtrer l'eau.

Une eau épurée en circuit fermé

"Le principe est très simple : l'eau de la piscine est récupérée par des pompes qui se trouvent dans le local technique. Les pompes envoient l'eau sous le tissu racinaire des plantes. Les racines filtrent l'eau, récupèrent les particules, s'en nourrissent et l'eau épurée est récupérée en surface et réinjectée dans la piscine en permanence. Ceci en cercle fermé", précise Daniel Dumas, adjoint au maire de Marsac. La mairie a pris ce virage biologique en 2011, alors que l'ancienne piscine devait être complètement refaite. Ce choix a permis d'obtenir des subventions et de financer l'investissement aux deux tiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne