Creuse : deux sœurs reprennent le bistrot de leur grand-mère

FRANCE 2

Dans la Creuse, deux sœurs trentenaires viennent de rouvrir le café de leur grand-mère.

Les sœurs Leroux se sont lancé un défi : rouvrir le café que leur grand-mère Marcelle a tenu pendant soixante ans à Saint-Amand (Creuse). Magalie était auxiliaire de puériculture. Aujourd'hui, c'est elle qui fait la cuisine : "Les poireaux, c'est pour accompagner le gratin de saumon", indique-t-elle. Pour Laurette aussi, tout est nouveau. Cette ancienne éducatrice assure le service derrière le bar et dans la salle de restaurant. Les deux sœurs ont tout transformé elles-mêmes, pour moins de 25 000 euros. Elles ont gardé l'esprit du café de leur grand-mère.

25 couverts par jour pour être rentable

Les meubles et la vaisselle de Marcelle sont toujours là. Dans ce village de 530 habitants à quelques kilomètres d'Aubusson (Creuse), on se réjouit de cette réouverture. Saint-Amand retrouve enfin un lieu de vie et de rencontre. Dans la commune, il n'y avait plus aucun commerce. "Dès qu'on voit un petit truc qui s'ouvre, ne serait-ce qu'une petite épicerie, n’importe quel commerce, ça fait toujours plaisir dans les campagnes", juge un client. Mais comment faire vivre un restaurant dans un village de campagne ? Les petites filles de Marcelle ont fait leurs comptes, et les premiers jours sont plutôt encourageants. "Il faut 25 couverts par jour pour être rentable, donc jusque-là, nous les passons. En espérant que cela perdure dans le temps", explique Laurette. Soirées à thème, animations, les deux sœurs ont plein de projets en tête. Et les amis ont déjà composé pour elle une chanson hommage à leur grand-mère, disparue l'an dernier et qui leur a transmis l'essentiel : le sens de la convivialité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne