Comment répondre au malaise des campagnes ?

FRANCE 3

Commerces qui ferment, villages désertés... Face à la crise de la ruralité, des habitants s'activent pour tenter de faire revivre les campagnes françaises.

À Barenton, une petite commune rurale de la Manche, les rues sont quasiment désertes et les habitants ne comptent plus les commerces qui ont fermé ces dernières années. Le village, qui comptait 87 enseignes dans les années 1950, ne dispose plus que d'une petite supérette et d'un restaurant, dont le patron cherche aujourd'hui à passer la main.

Attirer les jeunes

Même constat à Saint-Cyr-du-Bailleul, toujours dans la Manche, où la maire n'a pu que constater le départ de nombreux habitants. Il ne reste que 400 âmes aujourd'hui. Mais un jeune couple a redonné une lueur d'espoir à l'édile en se chargeant de relancer le restaurant du village, racheté par la commune. Tous espèrent maintenant que les mesures annoncées par le Premier ministre Édouard Philippe pousseront d'autres jeunes à revenir dans les campagnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne