Miss Guadeloupe : polémique après l'exclusion d'une candidate

C'est une polémique qui n'est pas prête de s'arrêter. Une jeune femme, candidate à Miss Guadeloupe, a été disqualifiée pour des photos que le comité régional a jugé "dénudées". Anaëlle Guimbi défendait une cause importante à ses yeux : la lutte contre le cancer du sein. 

Elle espérait devenir Miss Guadeloupe, et a finalement été évincée du concours pour avoir posé pour une campagne de lutte contre le cancer du sein. Elle était alors loin d'imaginer que ces clichés barreraient la route de sa candidature. "Ce n'étaient pas des photos dénudées à caractère érotique ou pornographique. C'était vraiment dans un cadre bien précis, en rapport avec ce que je soutiens, ce que je défends. [...] Si ce n'est pas nous qui défendons les causes, qui va le faire ?", s'interroge la jeune femme.

Les internautes comparent sa tenue à celle d'une ancienne Miss France

Le comité Miss France interdit à toute candidate de se présenter sans sous-vêtements. L'association Amazone, à laquelle Anaëlle avait prêté son image, ne comprend pas cette décision. "C'est un magnifique message qui est apporté, et du jour au lendemain on ne comprend pas", explique Carina Guillaume, la présidente de l'association. La décision suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Il y a 2 ans, la Miss France Maëva Coucke avait défilé dans une tenue similaire le soir même de son élection. A l'époque, cela n'avait choqué personne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne