Mayotte : grève générale pour l'égalité avec la métropole

FRANCE 3

Des renforts policiers vont être envoyés à Mayotte. Depuis quinze jours, l'Ile est paralysée par une grève générale. Mayotte revendique depuis des mois l’égalité réelle avec l’Hexagone

A Mayotte, la tension est toujours vive dans certains quartiers de Mamoudzou, chef lieu du département. À la moindre rumeur, les habitants descendent dans la rue pour protéger leurs biens face aux attaques menées par des bandes rivales. En quelques jours, une centaine de voitures a été vandalisée, brûlée. Des personnes ont également été rackettées. Tous dénoncent l'absence de réaction des forces de l'ordre. "La police vient, voient les enfants qui font n'importe quoi et prennent la fuite", se désole un habitant. 

Un émissaire du gouvernement attendu

Ces violences sont condamnées par des syndicats qui mènent une grève générale depuis deux semaines. "Notre mouvement de grève a lieu, on plante nos drapeaux pour afficher nos revendications et notre mouvement. Ce qui se passe dans quelques communes de Mamoudzou n'est pas du fait de notre mouvement", assure Rivomalala Rakotondravelo, représentant du Syndicat SNUipp. L'intersyndicale revendique l'alignement des prestations sociales entre la métropole et l'Ile. L’économie tourne au ralenti et beaucoup de réservations ont été annulées. Un émissaire du gouvernement est attendu pour négocier avec les syndicats.  
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne