Manifestant blessé à Rennes : une enquête est ouverte

FRANCE 2

Le jeune homme, qui a perdu un œil, aurait été touché par la nouvelle arme des forces de l'ordre, plus précise et plus puissante que le flashball. L'IGPN a été saisie.

Jeudi 28 avril, à Rennes (Ille-et-Vilaine) : lors d'une charge de la police, des manifestants reculent. Dans la confusion, un homme de 21 ans s'écroule sur un pont de la ville, blessé au visage. Il a perdu l'usage de son œil gauche. Un témoin raconte : "Il a été touché alors qu'il fuyait", estime Hugo Poidevin, membre de l'équipe médicale des manifestants.

Une arme plus puissante, plus précise

Le mis en cause ? Le LBD40, un lanceur de balles de défense. C'est cette arme qui remplace le flash-ball dans les rangs de la police. Considérée comme plus puissante, mais plus précise, elle peut envoyer à 40m des balles en plastique dur. Pour le syndicat de police Alliance, c'est un matériel adapté face aux manifestants les plus violents. Quoi qu'il en soit, une enquête a été confiée à la police des polices pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne