Maires : des menaces sur les réseaux sociaux

France 3

Sur les réseaux sociaux, la colère de certains Français face à leur maire s'accentue et entraîne parfois des violences.

À Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire), petite commune de 9 000 habitants, tout le monde connait M. le maire. Tous sont au courant de l'affaire du tweet. Insulté sur le net, Vincent Morette ne s'en remet pas. On le traite notamment de "pourriture", pour une augmentation de la taxe d'habitation.

Violences et menaces

À Pérols, dans l'Hérault, la violence a dépassé le web. Cambriolage, clous sur la chaussée, menaces de mort, tirs sur la mairie... Tout est parti d'une augmentation de la taxe d'habitation de 36%. Un groupe d'habitants en colère a créé une page Facebook sur laquelle les internautes se sont défoulés. Les administrateurs de la page Facebook reconnaissent des dérapages verbaux, mais renient les actes violents. Aujourd'hui, les réseaux sociaux permettent aux Français d'exprimer leur colère, une colère difficile à canaliser et face à laquelle les maires sont impuissants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne