VIDEO. Les vignerons de la région de Sauternes s'inquiètent de la LGV

FRANCE 3

Les viticulteurs sont persuadés que le microclimat indispensable à la production de sauternes sera menacé si le projet de ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse voit le jour.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La colère gronde dans le vignoble de Sauternes. Pour les viticulteurs, le tracé de la future ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse menace la spécificité du nectar qu'ils produisent, un vin liquoreux qui développe ses arômes grâce au botrytis, un champignon qui se développe sur les grappes de raisin. "Le champignon qui va s'installer sur le raisin va permettre à la baie de raisin de se déshydrater et d'avoir un jus de raisin très-très sucré pour pouvoir élaborer le sauternes", explique Stéphane Wagrez, viticulteur à Barsac (Gironde).

Ils craignent un dysfonctionnement écologique

Selon les vignerons, la présence du botrytis, qui apparaît près d'une rivière en temps de brouillard, risque d'être bouleversé. En effet, la nouvelle ligne va dévier une trentaine d'affluents de la rivière. "Les conséquences sur un site comme celui-ci, cela va être un déboisement des berges et du cours d'eau, ce qui va provoquer un dysfonctionnement dans l'écologie et dans le microclimat du secteur", explique Alexandra Quenu, animatrice Natura 2000. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne