Les ordinateurs Mac aussi ont droit à leur virus

Les visages des utilisateurs de Mac se reflètent dans les ordinateurs du géant Apple, le 6 octobre 2011, dans une boutique de Hong-Kong (Chine). 
Les visages des utilisateurs de Mac se reflètent dans les ordinateurs du géant Apple, le 6 octobre 2011, dans une boutique de Hong-Kong (Chine).  (JEROME FAVRE / BLOOMBERG / GETTY IMAGES)

Selon l'éditeur russe d'antivirus Dr Web, 600 000 machines auraient été infectées par un virus type cheval de Troie. Ce serait une première pour le géant Apple. 

C'est la fin d'un mythe pour les ordinateurs Apple. Selon l'éditeur russe d'anti-virus Dr Web, 600 000 Mac auraient été infectés par un virus de type cheval de Troie, rapporte Le Nouvel Obs.com jeudi 5 avril. Pour l'hebdomadaire, il s'agirait du "premier à affecter de manière massive les ordinateurs d'Apple", pourtant réputés résistants aux logiciels malveillants.

A la mi-mars, plus de quatre millions de pages Web étaient touchées par Flashback, un logiciel distribuant le code malveillant aux internautes qui visitent lesdites pages. Que sait-on de ce virus ? Et comment s'en débarrasser ? FTVi vous explique tout. 

• Comment opère le virus ? 

Apparu en septembre 2011, "Flashback est un programme qui permet au pirate de prendre le contrôle de l'ordinateur à distance", explique Laurent Heslault, directeur des stratégies de sécurité chez l'éditeur d'antivirus Symantec, au Nouvel Obs.com. Selon L'Expansion, le programme récupère mots de passe et diverses informations. 

Le logiciel utilise en fait une faille de Java, un plugin qui permet de lancer des applications et qui est présent sur de nombreux ordinateurs. Les Mac sont infectés dès que leurs utilisateurs surfent sur les pages vérolées. "Un fichier est alors enregistré sur la machine et vérifie même la présence de logiciels antivirus", détaille Le Point.fr.

• Quels sont les pays les plus touchés ?

Selon Dr Web, le virus Flashback s'est surtout répandu dans les pays anglo-saxons, notamment aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie. En France, seuls 360 Mac seraient concernés.

• Quelles solutions ? 

Comme le signale Le Point, une mise à jour de Java a été publiée pour réparer la faille et donc éviter l'infection. Mais si vous faites partie des quelques Français déjà touchés, dommage pour vous : la mise à jour ne permet pas de "soigner" l'ordinateur. 

Certains sites spécialisés comme PC Inpact liste toutefois des techniques pour limiter la casse en cas d'infection. Et selon Le Nouvel Obsla société de sécurité informatique F-Secure propose une solution gratuite (lien en anglais) pour supprimer le programme de son ordinateur. 

• Le revers de la médaille ? 

Le succès d'Apple se retournerait ainsi contre lui. Si les ordinateurs Mac sont visés par les virus, cela s'explique par l'explosion de leurs ventes. "Les appareils d'Apple deviennent [donc] des cibles intéressantes pour les hackers mal intentionnés", analyse Le Point. L'hebdomadaire estime tout de même que l'environnement Mac reste "plus fiable" que celui de Windows. Pour Le Nouvel Obs, la marque à la pomme va surtout devoir "modifier sa publicité". Celle-ci promet en effet une machine "immunisée contre les virus".

Vous êtes à nouveau en ligne