Les obsèques du général Marcel Bigeard se sont déroulées, lundi après-midi, à la cathédrale de Toul

Le cercueil du Général Marcel Bigeard dans la cathédrale de Toul, le 21 juin 2010.
Le cercueil du Général Marcel Bigeard dans la cathédrale de Toul, le 21 juin 2010. (AFP PHOTO/COR)

Etaient présents l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing et le ministre de la Défense, Hervé Morin.Plus de 2.000 personnes se sont rendues à la cathédrale Saint-Etienne de Toul, à quelques centaines de mètres du domicile de Marcel Bigeard, où il est décédé vendredi matin, à l'âge de 94 ans.

Etaient présents l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing et le ministre de la Défense, Hervé Morin.

Plus de 2.000 personnes se sont rendues à la cathédrale Saint-Etienne de Toul, à quelques centaines de mètres du domicile de Marcel Bigeard, où il est décédé vendredi matin, à l'âge de 94 ans.

Les cendres du général iront à Dien-Bien-Phu selon sa volonté
Le cercueil, recouvert par le drapeau français, était orné de la grand-croix de la Légion d'honneur, du képi et de la casquette kaki des paras du général, alors qu'une gerbe de la présidence de la République avait été apposée au pied de la dépouille.

"C'est un homme qui était un héros et un exemple. Il m'avait donné un conseil : être souple comme le cuir mais trempé comme l'acier pour "être et durer", a déclaré Hervé Morin, faisant référence à la devise du 3e régiment de parachutistes d'infanterie et de marine de Carcassonne, que le général Bigeard avait commandé de 1958 à 1960. L'ensemble de ce régiment, ainsi que des centaines de militaires, dont 500 porte-drapeaux, étaient présents lors de la cérémonie.

Les honneurs militaires seront rendus mardi à 11h dans la cour d'honneur des Invalides au général Marcel Bigeard, a annoncé lundi le gouverneur militaire de Paris dans le carnet du Figaro.

Le cercueil du général Bigeard sera exposé en la cathédrale de Saint-Louis des Invalides, l'"église des soldats", du lundi 21h au mardi 10h, précise l'avis du carnet du Figaro.

Le général Bigeard avait demandé que ses cendres soient dispersées au-dessus de Dien Bien Phu (Vietnam) afin de "rejoindre ses camarades tombés au combat".

Vous êtes à nouveau en ligne