Les militants socialistes ont approuvé jeudi à une majorité de 76,25% le projet de rénovation de leur parti

Vote des militants socialistes à Saint-Martin-lès-Melle, le 1er octobre 2009.
Vote des militants socialistes à Saint-Martin-lès-Melle, le 1er octobre 2009. (AFP - Alain Jocard)

C'est un peu moins que lors du précédent scrutin interne sur le nouveau modèle de développement qui avait été approuvé par 90% des militants.Selon la secrétaire nationale à l'organisation Pascale Boistard, plus de 58.000 militants ont pris part au vote jeudi soir, soit une participation de 34,16%.

C'est un peu moins que lors du précédent scrutin interne sur le nouveau modèle de développement qui avait été approuvé par 90% des militants.

Selon la secrétaire nationale à l'organisation Pascale Boistard, plus de 58.000 militants ont pris part au vote jeudi soir, soit une participation de 34,16%.


14,92% des votants se sont prononcés contre le texte et 7,82% se sont abstenus.

Aucune motion alternative n'était opposée à celle défendue par la direction. Seuls Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann, à gauche du parti, avaient appelé à voter contre les primaires.

Le projet

Le texte de 11 pages avait déjà été validé par le Conseil national (parlement) du parti le 8 juin et devra être définitivement entériné par une Convention nationale le 3 juillet.

Il propose des primaires pour désigner le candidat à la présidentielle, ouvertes à tous les citoyens, une "Révolution démocratique sans précédent" selon M. Montebourg, qui propose un vote à l'automne 2011 en deux tours avec dépôt des candidatures ouvert en juin 2011.

Autres mesures, le non-cumul des mandats, la parité, la mise en place d'une autorité éthique et une nouvelle procédure de désignation du Premier secrétaire.

Calendrier
La rénovation est la deuxième phase de transformation du parti voulue par la Première secrétaire, Martine Aubry, après l'adoption du projet de nouveau modèle de développement.

Deux autres conventions sont prévues d'ici à la fin de l'année: "international" et "égalité réelle", sur lesquelles les militants seront également appelés à voter.