Les étudiants étrangers dans les rues de Paris pour leur statut

Anne-Claire Poignard et Philippe Maire - France 2

A la suite de la circulaire du 31 mai sur les auto­ri­sa­tions de tra­vail accor­dées à des étudiants étran­gers à l'issue de leurs études en France, de nombreux diplômés étrangers n'ont pas pu obtenir un changement de statut, d'étudiant à salarié. Ce qui a suscité l'inquiétude dans les universités et les grandes écoles.Plusieurs manifestations ont été organisées, jeud 17 novembre, pour protester contre le texte. Pour le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, cette circulaire est "un simple rappel de la loi existante". Et d'affirmer que le nombre de changements de statut d'étudiant à salarié avait augmenté de 35% en 2011. L'ancien ministre de l'Education nationale Jacques Lang était venu soutenir les manifestants à Paris.

A la suite de la circulaire du 31 mai sur les auto­ri­sa­tions de tra­vail accor­dées à des étudiants étran­gers à l'issue de leurs études en France, de nombreux diplômés étrangers n'ont pas pu obtenir un changement de statut, d'étudiant à salarié. Ce qui a suscité l'inquiétude dans les universités et les grandes écoles.

Plusieurs manifestations ont été organisées, jeud 17 novembre, pour protester contre le texte. Pour le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, cette circulaire est "un simple rappel de la loi existante". Et d'affirmer que le nombre de changements de statut d'étudiant à salarié avait augmenté de 35% en 2011. L'ancien ministre de l'Education nationale Jacques Lang était venu soutenir les manifestants à Paris.

Vous êtes à nouveau en ligne