Les enseignants et le personnel d'une école élémentaire du Marseille ont fait valoir mardi matin leur droit de retrait

Marseille
Marseille (AFP - Gerard Julien)

Leur décision fait suite à la découverte jeudi dernier dans l'école du 3e arrondissement d'un pistolet chargé et de balles apportés par un élève de CM1, a précisé la directrice.Selon Marlène Pujol-Moretti, l'enfant de 9 ans, "excellent élève (sans) problème de discipline", les a apportés dans son cartable, disant les avoir trouvés dans une cave.

Leur décision fait suite à la découverte jeudi dernier dans l'école du 3e arrondissement d'un pistolet chargé et de balles apportés par un élève de CM1, a précisé la directrice.

Selon Marlène Pujol-Moretti, l'enfant de 9 ans, "excellent élève (sans) problème de discipline", les a apportés dans son cartable, disant les avoir trouvés dans une cave.

"Il l'a donné (le pistolet) à un camarade, cela ne l'intéressait pas plus que ça", a poursuivi la directrice. L'arme est apparemment passée de main en main pendant une partie de l'après-midi avant qu'un élève voie un sachet de balles et avertisse une enseignante, qui a fouillé casiers et cartables avant de trouver l'arme. "Les enfants n'ont pas réalisé, plusieurs ont pensé que c'était un jouet", a commenté la directrice.

"Nous avons fait valoir notre droit de retrait", a-t-elle ensuite expliqué. "Nous avons réfléchi, nous avons organisé une équipe éducative spéciale en interne et il a été décidé que les deux enfants essentiellement concernés seraient déplacés dans une autre école".

L'incident s'est produit jeudi dans une école du boulevard National qui accueille quelque 460 enfants.

De source proche de l'enquête, les policiers ne sont pas parvenus à identifier le propriétaire de l'arme, un pistolet automatique de petit calibre 6,35. L'enfant, interrogé à plusieurs reprises, leur a indiqué avoir trouvé l'arme dans la cave d'un grand ensemble de la Belle de Mai.

Vous êtes à nouveau en ligne