Les députés renoncent à la surtaxe de l'huile de palme

France 3

Troisième tentative et troisième échec pour taxer l'huile de palme. Surnommée la "taxe Nutella", elle a été rejetée mercredi 22 juin dans la soirée par les députés.

Les députés français ont rejeté la surtaxe de neuf centimes par kilogramme d'huile de palme, mercredi 22 juin dans la soirée. Officiellement, il s'agit d'un simple report. Mais la pression des pays producteurs de cette huile présente dans d'innombrables produits alimentaires a sans doute pesé dans cette décision.

Politique vertueuse

Certains souhaitent privilégier les huiles durables, dont la production est garante de l'environnement et des populations locales. Une politique vertueuse qui, selon les associations de consommateurs, doit également prendre en compte la qualité nutritionnelle de ces huiles. L'huile de palme, responsable d'une déforestation massive, est décriée par sa surcharge en acides gras. Défendue par le secteur agroalimentaire, on en oublierait presque tous les défauts de l’huile de palme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne