Les compléments minceur : vraiment efficaces ou poudres de perlimpinpin ?

FRANCE 2

France 2 s'interroge sur l'efficacité des compléments alimentaires, de plus en plus prisés par les Français.

Aujourd'hui, en France, 28% des femmes et 15% des hommes prennent un complément alimentaire au moins trois jours par semaine, aides minceur en tête. Brûle-graisses, coupe-faim et draineurs, dans les rayons, il y en a pour tous les goûts. Sous forme de gélules, liquides ou comprimés, les compléments alimentaires affichent des promesses ambitieuses.

Peut-on se fier aux promesses des emballages ?

En théorie, de tels produits sont mis sur le marché après avoir prouvé leur efficacité via des études cliniques. Dans un centre de minceur, on teste les compléments alimentaires sur les volontaires, des études commandées par les industriels eux-mêmes. Sur une période de plus de trois mois, le médecin collecte plusieurs données. À la fin des essais cliniques, si le produit se révèle efficace, l'inscription d'une promesse sur l'emballage est alors autorisée.

Mais pour éviter ces tests, certains fabricants ont trouvé un moyen : vendre leur produit sous le statut de "dispositif médical". Aujourd'hui, une seule certitude, l'effet placebo semble efficace. Il fait perdre en moyenne un kilogramme en deux mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne