Législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet au coude-à-coude avec le PS au second tour

La députée-maire UMP de Longjumeau, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 29 mars 2012 à Paris.
La députée-maire UMP de Longjumeau, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 29 mars 2012 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La députée-maire UMP de Longjumeau arrive largement en tête au premier tour dans sa circonscription de l'Essonne. Mais au second tour, le rapport de force est 50-50, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD.

La tâche s'annonce rude. Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre et porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy, arriverait en tête du premier tour des législatives dans son fief de l'Essonne mais ferait jeu égal avec son adversaire socialiste au second tour, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD publié dimanche 27 mai.

Dans la 4e circonscription de l'Essonne, la députée-maire UMP de Longjumeau obtiendrait 41% des suffrages au premier tour, contre 31% au socialiste Olivier Thomas, selon cette étude. Les deux candidats sont les seuls à être en mesure de se maintenir après le premier tour. Au second tour, ce sondage crédite l'ancienne ministre de 50% des voix, soit autant que son concurrent de gauche (50%).

Traditionnellement marquée à droite, cette circonscription avait placé François Hollande quasiment à égalité avec Nicolas Sarkozy à la présidentielle. Le socialiste avait remporté 27,96% des voix au premier tour (contre 28,62% au candidat UMP) et 49% des suffrages au second (contre 51%).

 

Sondage réalisé du 21 au 23 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 603 personnes représentatif de la population de cette circonscription. La marge d'erreur est de 2,4 point.

Vous êtes à nouveau en ligne