Le tarif du gaz pourrait augmenter entre 4,8% et 5,2% à compter du 1er avril, selon Le Figaro de mardi

Les factures de 10,8 millions de clients pourraient être impactées par la hausse des prix du gaz.
Les factures de 10,8 millions de clients pourraient être impactées par la hausse des prix du gaz. (AFP - Johanna Leguerre)

GDF Suez avait annoncé fin août dernier la mise en place d'un nouveau mode de calcul, destiné à mieux prendre en compte les prix de marché.Interrogé sur RTL, le ministre de l'Energie, Eric Besson, n'a pas voulu confirmer l'information mais a déclaré: "C'est quelque chose qui est à l'étude et qui sera annoncé dans les semaines qui viennent."

GDF Suez avait annoncé fin août dernier la mise en place d'un nouveau mode de calcul, destiné à mieux prendre en compte les prix de marché.

Interrogé sur RTL, le ministre de l'Energie, Eric Besson, n'a pas voulu confirmer l'information mais a déclaré: "C'est quelque chose qui est à l'étude et qui sera annoncé dans les semaines qui viennent."

10,8 millions de clients pourraient être concernés par cette hausse de prix. La hausse de près de 5% représente une augmentation de l'ordre de 45 euros en moyenne pour la facture de chauffage. "Surtout, après cette majoration, le prix du gaz aura pris près de 20% en un an" (+ 9,7% en le 1er avril 2010 et + 4,7% en juillet) dernier, écrit le Figaro.

Cet hiver, le gouvernement avait décrété une pause.

La hausse du gaz qui s'annonce est mécanique, les prix de cette énergie découlant directement des cours du pétrole. Or le prix du brut s'est installé au-dessus de la barre des 100 dollars.

Vous êtes à nouveau en ligne