Le réacteur N°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim a vu sa remise en route retardé dimanche matin après un incident

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin)
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin)

Arrêté ce week-end pour travaux de maintenance, le réacteur a rencontré des problèmes dans un circuit de refroidissement dimanche peu avant 06h00, a indiqué l'Autorité de Sûreté nucléaire (ASN).Cet incident est classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) qui compte huit niveaux de gravité, classés de 0 à 7.

Arrêté ce week-end pour travaux de maintenance, le réacteur a rencontré des problèmes dans un circuit de refroidissement dimanche peu avant 06h00, a indiqué l'Autorité de Sûreté nucléaire (ASN).

Cet incident est classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) qui compte huit niveaux de gravité, classés de 0 à 7.

"Selon les premières informations fournies par EDF, la remise en service d'une pompe de refroidissement lors du redémarrage du réacteur N°2 a mis en suspension des débris végétaux qui ont généré une réduction partielle des débits dans les circuits de refroidissement ", a indiqué l'ASN dans un communiqué.

Le diagnostic complet de la panne n'étant pas terminé, il était encore trop tôt pour déterminer la durée nécessaire à la remise en route du réacteur, selon la direction de la centrale. Les agents d'EDF travaillent pour rétablir le plein débit de ces circuits, réduits actuellement de 2.400 m3 à 1.600 m3 par heure a indiqué l'ASN.

Prévoyant une faible demande en électricité ce week-end, la direction de la centrale avait prévu une courte réparation qui concernait une soupape du circuit de refroidissement secondaire. Le réacteur N°2 avait été arrêté à cette fin samedi matin à 04h00 et aurait dû repartir dimanche vers 06h00.

Le réacteur N°1 de la centrale de Fessenheim est quant à lui à l'arrêt depuis plusieurs semaines en raison de la troisième visite décennale entamée en octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne