Le gouvernement envisage une taxation spécifique des hauts salaires et des bonus, selon François Baroin

Le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, François Baroin
Le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, François Baroin (AFP - JOEL SAGET)

"Nous aurons éventuellement à voir en juin, si c'est la fenêtre de tir pertinente", a-t-il déclaré le porte-parole du gouvernement et ministre du Budget, lors de son compte rendu du conseil des ministres, en réponse à une question."Mais nous aurons, je n'en doute pas, cette problématique à traiter dans le cadre de la loi de finances 2012".

"Nous aurons éventuellement à voir en juin, si c'est la fenêtre de tir pertinente", a-t-il déclaré le porte-parole du gouvernement et ministre du Budget, lors de son compte rendu du conseil des ministres, en réponse à une question.

"Mais nous aurons, je n'en doute pas, cette problématique à traiter dans le cadre de la loi de finances 2012".

Salaires concernés: ceux de "2 millions" ou "3 millions" d'euros.

L'eurodéputé écologiste Pascal Canfin a estimé le week-end dernier que la France ne respectait pas la directive européenne qui encadre les bonus des dirigeants des banques. Laquelle impose un "rapport équilibré" entre la partie fixe et la partie variable des primes qui leurs sont versées.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a contredit cette analyse, estimant au contraire que la France observait "scrupuleusement" ce texte.

La dénonciation des bonus versés aux banquiers constitue l'un des chevaux de bataille de Nicolas Sarkozy depuis la crise financière de l'automne 2008.

A lire aussi

Vous êtes à nouveau en ligne