Le fournisseur de steaks hachés soupçonné d'avoir intoxiqué plusieurs enfants a été placé en redressement judiciaire.

La bactérie E.coli.
La bactérie E.coli. (STEVE GSCHMEISSNER / SGS / Science Photo Library)

Le tribunal de commerce de Chaumont a prononcé jeudi la liquidation du fournisseur de steaks hachés surgelés SEB.

Le tribunal de commerce de Chaumont a prononcé jeudi la liquidation du fournisseur de steaks hachés surgelés SEB.

Le tribunal a constaté l'absence de repreneur, au terme de la période d'observation. Deux repreneurs potentiels, qui s'étaient manifestés lors de la dernière audience devant le tribunal, se sont retirés depuis.

L'entreprise familiale, basée à Saint-Dizier (Haute-Marne), employait 140 salariés avant l'incident. Elle tournait dernièrement au ralenti avec seulement 30 à 40 personnes.

Une dizaine de cas d'intoxications alimentaires à la bactérie E.coli, liés à l'épidémie du mois de juin, avaient été recensés chez des enfants dans le nord de la France cet été, selon l'Agence régionale de santé (ARS). Plusieurs d'entre eux avaient consommé des steaks hachés surgelés fabriqués par SEB.

En août, l'enseigne de distribution Lidl avait rompu son contrat avec SEB, qui fournissait 60% de sa production à l'enseigne de hard-discount.

Vous êtes à nouveau en ligne