Le deuil périnatal : un sujet encore tabou

FRANCE 3

Des associations ont organisé samedi 9 mai à Paris l'opération "Une fleure, une vie", pour la troisième année consécutive, pour aider les femmes et leur entourage à parler du deuil périnatal.

À l'occasion de l'opération "Une fleur, une vie", organisée ce samedi 9 mai par des associations à Paris pour aider les familles à parler du deuil périnatal, France 3 est partie à la rencontre d'une famille qui a perdu l'un de ses enfants, Logan, né sans vie, quatre mois avant terme, après une interruption médicale de grossesse. Dans un coin de la cuisine, quelques objets sont là pour se souvenir. Son nom est inscrit dans le livret de famille, c'est un droit après 15 semaines de grossesse.

"Seules face à toute la vie qu'elles avaient imaginé"

"Elles ont été très bien accompagnées à l'hôpital parfois, mais quand elles arrivent, [chez elles] elles sont seules. Elles sont seules parfois face à ces chambres qu'elles ont préparées. Elles sont seules face à toute la vie qu'elles avaient imaginé avec ces enfants", explique Guillemette Porta, écoute de l'association AGAPA, au micro de France 3.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne