Le chanteur a quitté l'hôpital de Los Angeles mercredi pour passer les fêtes de Noël en famille

Johnny Hallyday en conférence de presse à saint-Etienne pour annoncer le Tour 66 (6 octobre 2008)
Johnny Hallyday en conférence de presse à saint-Etienne pour annoncer le Tour 66 (6 octobre 2008) (AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK)

"Les médecins ont estimé que l'état actuel de santé de Johnny Hallyday s'est amélioré et autorise un retour à son domicile pour retrouver sa famille tout en poursuivant les traitements médicaux indispensables qui lui sont nécessaires et en bénéficiant d'une assistance médicale adaptée", a annoncé le service de presse dans un communiqué.

"Les médecins ont estimé que l'état actuel de santé de Johnny Hallyday s'est amélioré et autorise un retour à son domicile pour retrouver sa famille tout en poursuivant les traitements médicaux indispensables qui lui sont nécessaires et en bénéficiant d'une assistance médicale adaptée", a annoncé le service de presse dans un communiqué.

Le chanteur passera les fêtes de Noël auprès de sa femme Laeticia et de ses deux filles, Jade et Joy, dans sa maison de Los Angeles. Toujours selon le service de presse, "Johnny souhaite un joyeux Noël à tous ses fans et remercie son public pour tous les témoignages d'affection qu'il a reçus".

Une hospitalisation d'urgence qui a duré deux semaines
Johnny Hallyday, 66 ans, avait été hospitalisé en urgence à Los Angeles le 7 décembre pour une infection consécutive à une opération d'une hernie discale le 26 novembre à Paris. L'"idole des jeunes" a été plongé deux fois dans un coma artificiel et a dû être réopéré. Son état est alors suffisamment sérieux pour que sa famille vienne de Paris à son chevet: son fils David, son ex-femme Nathalie Baye et leur fille Laura Smet ont fait le voyage à Los Angeles, alors que le rocker était en coma artificiel.

Johnny a lancé une procédure contre le chirurgien, violemment mis en cause par son producteur Jean-Claude Camus, qui a même évoqué un "massacre". Le Dr Delajoux a annoncé qu'il allait porter plainte pour diffamation. "J'ai frôlé et côtoyé la mort. C'est pour ça que je veux savoir la vérité", a écrit Johnny Hallyday de son lit d'hôpital américain, au juge parisien qui examinait lundi sa demande d'expertise médicale.

"Je compte sur vous", a demandé l'artiste dans cette "lettre à (s)es juges", lue à l'issue de l'audience par son avocate.

Le tribunal de grande instance de Paris devrait désigner lundi prochain un collège de médecins pour procéder à une expertise médicale et déterminer d'éventuelles responsabilités dans l'état de santé du chanteur.

Des sommes considérables en jeu après l'annulation du "Tour 66"
Des sommes considérables sont en jeu: le chanteur devra observer une longue convalescence après son hospitalisation, et la fin de sa tournée, le "Tour 66", présentée comme la dernière tournée du chanteur, a été annulée il y a une semaine. Selon son producteur cet été, la tournée était assurée pour 30 millions d'euros.

24 concerts étaient encore prévus à partir du 8 janvier à Amiens et 160.000 billets avaient déjà été vendus, qui doivent être remboursés.

Pour le rocker, c'est une véritable série noire de pépins de santé qui s'enchaînent depuis l'été dernier. Fin juillet, il avait été hospitalisé neuf jours, officiellement pour un bilan de santé demandé par les assureurs de sa tournée à la suite d'une chute sur son yacht.

Mais deux mois plus tard, à la surprise générale, Johnny Hallyday avait révélé avoir été opéré d'un "petit cancer du côlon", désormais "guéri".

Si le chanteur est aujourd'hui "tiré d'affaire", selon les mots des deux médecins français envoyés au début de la semaine dernière à Los Angeles par les assurances, il devra observer une longue période de repos, avant, peut-être de pouvoir remonter sur scène.

Vous êtes à nouveau en ligne