La prometteuse greffe d'un os en céramique

FRANCE 3

Au CHU de Limoges, une femme atteinte d'un cancer s'est vue implanter un sternum en céramique. Elle se porte bien. France 3 revient sur ce progrès médical.

C'est une première mondiale et c'est au CHU de Limoges (Haute-Vienne) qu'elle a eu lieu il y a un peu plus de trois mois. C'est dans cette ville, berceau de la porcelaine française, qu'a été implanté un sternum (os situé au milieu de la poitrine) en céramique sur une patiente souffrant d'un cancer.

Le docteur François Bertin, chirurgien thoracique et cardiaque, explique à France 3 quelques avantages de la céramique : "C'est un matériau qui, jusqu'à présent (...), ne s'est jamais infecté. On a une nature de céramique qui est équivalente à de l'os spongieux en étant plus dur".

Une révolution médicale

Du côté du fabricant, on met en avant la résistance mécanique du matériau, trois fois plus forte que celle de l'os. De plus, la céramique présente moins de risque d'infection que le titane ou le ciment osseux.

Chaque année en France, 2 400 personnes subissent une greffe du sternum. Cette révolution médicale ouvre la porte à de nouvelles perspectives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne