La "police des polices" enquête sur un agent acteur de porno gay

L\'enquête de l\'IGPN a mis en évidence cette activité parallèle rémunérée du policier et incompatible avec son métier.
L'enquête de l'IGPN a mis en évidence cette activité parallèle rémunérée du policier et incompatible avec son métier. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le gardien de la paix, en poste dans un service de renseignement parisien, s'en vantait sur Facebook.

Policier le jour, acteur de porno gay la nuit. Une double casquette qui ne plaît pas à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). La "police des polices" a ouvert ses derniers jours une enquête sur un gardien de la paix qui vantait sur internet ses activités parallèles d'acteur de film pornographique, a indiqué mardi 11 mars une source policière. L'agent devrait prochainement faire l'objet d'une suspension. 

L'enquête de l'IGPN a mis en évidence cette activité rémunérée, exercée au cours d'arrêts maladie, et incompatible avec son métier dans un service de renseignement parisien.

Confondus par son profil sur Facebook

Sur son profil Facebook, le policier apparaissait en uniforme, mais se déclarait ouvertement producteur et acteur de film pornographique gay. Il proposait par ailleurs de télécharger des films, a précisé la source.  

Les responsables hiérarchiques de la police et de la gendarmerie mettent régulièrement en garde leurs fonctionnaires sur l'usage des réseaux sociaux rappelant l'obligation de réserve à laquelle ils sont astreints.

Vous êtes à nouveau en ligne