La Haute autorité de lutte contre les discriminations a présenté vendredi son rapport annuel

(DR)

Il révèle une forte hausse des réclamations - 10.545 en 2009, soit 21% de plus qu'en 2008 et 69% de plus qu'en 2007 -, et notamment celles des femmes enceintes: 250 plaintes en 2009 contre 126 en 2008.Pour Louis Schweitzer, à la tête de la Halde, ces chiffres indiquent que "la tolérance face aux discriminations diminue".

Il révèle une forte hausse des réclamations - 10.545 en 2009, soit 21% de plus qu'en 2008 et 69% de plus qu'en 2007 -, et notamment celles des femmes enceintes: 250 plaintes en 2009 contre 126 en 2008.

Pour Louis Schweitzer, à la tête de la Halde, ces chiffres indiquent que "la tolérance face aux discriminations diminue".

Mais aussi que les personnes concernées n'hésitent plus à saisir l'institution dont le taux de notoriété s'élève à 54%. Si 83% jugent son action utile, 96% estiment le combat contre les discriminations important.

Sur plus les quelque 10.000 réclamations en 2009 - 2/3 dans le secteur privé et 1/3 dans le secteur public -, environ 50% sont liées à l'emploi, 75% au déroulement de carrière, 25% sur l'embauche. Et 28,5% à l'origine, suivies du handicap/état de santé (18,5%), des activités syndicales (6%), de l'âge (5,5%). Les convictions religieuses ne sont invoquées que dans 3% des cas.

La Halde se félicite que "78% des observations présentées devant les tribunaux ont connu une suite favorable".

Toutes les réclamations reçues ont été examinées: 1.752 ont été instruites et 1.043 réorientées vers d'autres institutions ou juridictions. Les autres réclamations ont été rejetées par la Halde ou abandonnées par les plaignants.

Les instructions ont abouti à des règlements à l'amiable, médiations, rappels à la loi, recommandations mais aussi à 212 recours devant les tribunaux, 12 transmissions au parquet et 8 transactions pénales.

La Halde dispose d'un réseau d'une centaine de correspondants locaux (bénévoles) qui couvre pratiquement l'ensemble du territoire. Créée par la loi du 30 décembre 2004, elle a un budget de 11,9 millions d'euros et emploie 87 personnes. Elle est présidée depuis sa création en 2005 par Louis Schweitzer dont le mandat arrive à échéance le 8 mars.

Vous êtes à nouveau en ligne