La hausse de 6 % du prix du tabac annoncée cet été par le gouvernement entrera en vigueur le 17 octobre.

Dans quinze jours, les fumeurs devront donc débourser en moyenne 30 centimes de plus pour l"achat d"un paquet de cigarettes. Cette augmentation a été annoncée le 24 août dernier par François Fillon dans le cadre du plan gouvernemental contre le déficit budgétaire.

Dans quinze jours, les fumeurs devront donc débourser en moyenne 30 centimes de plus pour l"achat d"un paquet de cigarettes. Cette augmentation a été annoncée le 24 août dernier par François Fillon dans le cadre du plan gouvernemental contre le déficit budgétaire.

Une nouvelle augmentation de 6% est prévue en 2012. Au total, l"Etat espère renflouer les caisses de la Sécurité sociale de 690 millions d"euros. Le délai entre l'annonce de cette augmentation et son entrée en vigueur s'explique par "des questions réglementaires et techniques comme l'édition de nouvelles étiquettes pour les prix", précise Bercy.

Les buralistes, qui craignent une baisse des ventes de tabac, ont signé un « contrat d"avenir », qui couvre la période 2012-2016. Cet accord prévoit des mesures d"aide à leur profession, à hauteur de 330 millions d"euros.

"Ces hausses des prix ne doivent pas mettre en péril l'existence de vos commerces", avait fait valoir la ministre du Budget, Valérie Pécresse, lors de la signature de ce contrat la semaine passée au Congrès des buralistes à Paris. Selon Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, 5.000 bureaux de tabac ont fermé leurs portes depuis 2003 et il en reste actuellement 28.000 dans le pays.

Vous êtes à nouveau en ligne