La France emboîte le pas à la Belgique, qui a interdit la vente des tapis-puzzle en mousse pour enfants

Un tapis-puzzle
Un tapis-puzzle (AFP/SERGEI SUPINSKY)

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat à la Consommation, a annoncé, lundi dans un communiqué, la suspension pour trois mois de la vente des tapis-puzzle pour enfants en raison de leur possible nocivité et a appelé à la vigilance ceux qui en possèdent déjà.Le gouvernement belge a fait retirer dès vendredi ces tapis de la vente pour "nocivité".

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat à la Consommation, a annoncé, lundi dans un communiqué, la suspension pour trois mois de la vente des tapis-puzzle pour enfants en raison de leur possible nocivité et a appelé à la vigilance ceux qui en possèdent déjà.

Le gouvernement belge a fait retirer dès vendredi ces tapis de la vente pour "nocivité".

"La quasi-totalité des tapis mis en vente émettaient un niveau trop élevé de particules nocives, notamment de formamide", un produit chimique industriel cancérigène, a-t-on indiqué à Bruxelles.

Le gouvernement belge a précisé qu'il anticipait ainsi "une décision européenne qui interdira les formamides dans tous les pays de l'UE à partir de 2013".

A la suite de cette décision de son homologue belge, le secrétaire d'Etat français a réclamé que lui soient communiquées "les analyses scientifiques" réalisées par la Belgique pour ce dossier. Il a demandé parallèlement à la DGCCRF de rendre "rapidement" ses conclusions sur la conformité de ces tapis à la réglementation.

Une association de consommateurs pour le retrait sans attendre
La présidente de l'association de défense des consommateurs CLCV, Reine-Claude Mader, a demandé dimanche le retrait immédiat à la vente de ces les tapis-puzzle dès lors qu'il "y a un risque" pour les enfants et que ce "risque est identifié".

"Dans ce cas, le principe de précaution est tout à fait légitime", a insisté Mme Mader, jugeant qu'"il n'est pas acceptable à notre époque" de faire courir un tel risque aux consommateurs, a fortiori lorsqu'il s'agit de très jeunes enfants.

En quoi ces tapis sont-ils nocifs ?
Ces tapis -puzzle, généralement destinés aux petits enfants, sont fabriqués en une sorte de plastique caoutchouteux semblable à celui utilisé pour les revêtements de sol de centres aérés ou de tapis de gymnastique.

Or, certaines substances destinées à les assouplir sont "nocives
lorsqu'elles sont inhalées ou ingérées et irritantes pour les yeux et la peau", ont dénoncé en 2009 des associations de consommateurs belge, italienne, portugaise et espagnole.

Les enfants y sont particulièrement vulnérables car ils "goûtent et mettent en bouche tout ce qu'ils trouvent", soulignait l'association belge Test-Achats.

Vous êtes à nouveau en ligne