La France dépasse le cap des 65 millions d'habitants

Des milliers de personnes réunies sur les Champs-Elysées, à Paris, le 31 décembre 2007.
Des milliers de personnes réunies sur les Champs-Elysées, à Paris, le 31 décembre 2007. (MAXPPP)

Selon les derniers chiffres de l'Insee, la France a gagné un peu plus de 300 000 habitants en un an.

C'est un nouveau cap symbolique. La France compte désormais plus de 65 millions d'habitants*, selon les derniers chiffres de l'Insee publiés lundi 29 décembre. Le précédent cap – celui des 60 millions d'habitants – avait été franchi en 1999. En un an, la population française a augmenté d'un peu plus de 300 000 personnes, avec une croissance de 0,5% supérieure à la moyenne européenne, qui s'établit à 0,3%.

Sans surprise, l'Ile-de-France reste la région la plus peuplée, avec 11,9 millions d'habitants, loin devant la région Rhône-Alpes (6,3 millions d'habitants) et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (4,9 millions d'habitants). Les régions métropolitaines les moins peuplées sont la Corse (316 257 habitants) et le Limousin (738 633 habitants). Environ 1,87 million de Français résident en outre-mer, représentant ainsi 2,86% de la population totale.

La France, deuxième pays le plus peuplé d'Europe

Toujours selon l'Insee, huit départements sur dix ont vu leur population augmenter au cours des cinq dernières années. Au niveau régional, la Bourgogne et le Limousin se sont légèrement dépeuplés, selon l'agence Idé. L'Aquitaine et le Languedoc-Roussillon sont, à l'inverse, les deux régions les plus dynamiques de France.

L'institut souligne également qu'une commune sur deux compte moins de 500 habitants. A l'échelle européenne, la France reste le deuxième pays le plus peuplé, derrière l'Allemagne (80,3 millions d'habitants) et devant le Royaume-Uni (63,5 millions d'habitants).

*Chiffres au 1er janvier 2012.

Vous êtes à nouveau en ligne