La bataille judiciaire est ouverte entre Jean-Marie Le Pen et le FN

FRANCE 2

Jean-Marie Le Pen a contesté devant le tribunal de grande instance de Nanterre sa suspension du Front national.

Jean-Marie Le Pen ne compte pas se laisser faire. L'homme fait appel à la justice et demande au Tribunal de grande instance une réponse concernant sa suspension par son propre parti, le Front national.
L'ancien numéro 1 du parti se dit aujourd'hui victime d'une cavale politique : "C'était un prétexte. Le prétexte est de se débarrasser de Jean-Marie et de ce qu'il représente, c'est-à-dire de la ligne politique des fondamentaux du front, tels qu'ils ont été défendus pendant plus de quarante ans. Il y a là un virage politique", a lancé Jean-Marie Le Pen, face aux caméras de France 2.
 

"La page est tournée"

De son côté, le bureau politique du Front national a voté, ce vendredi 12 juin, la suppression de la présidence d'honneur dans les nouveaux statuts qui seront soumis aux adhérents. Pour Florian Philippot, l'époque Jean-Marie Le Pen est révolue : "Dans la tête de tout le monde, la page est tournée".


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne