L'UFC-Que choisir dénonce les mauvaises pratiques de La Poste

Faute de temps, les facteurs préféreraient souvent déposer un avis de passage lorsqu\'ils livrent un colis, plutôt que de sonner.
Faute de temps, les facteurs préféreraient souvent déposer un avis de passage lorsqu'ils livrent un colis, plutôt que de sonner. (STEPHANE OUZONIFF / PHOTONONSTOP / AFP)

L'association de défense des consommateurs dénonce des délais de livraison non respectés, des colis endommagés et des tarifs incompréhensibles, selon RTL.

La radio RTL s'est procurée une enquête de l'UFC-Que choisirsur La Poste. Et, selon elle,  les résultats sont "édifiants".

Selon RTL, l'association remarque que, bien souvent, le facteur ne prend pas la peine de sonner pour déposer un colis. Cela serait dû "à des tournées de plus en plus chargées". Mais ce n'est pas tout, de nombreux colis arriveraient abîmés ou perdus. Ce à quoi "La Poste répond qu'elle livre un million de colis par jour, et qu'ils sont remis au destinataire dans 85% des cas".

La Poste préfère les timbres verts

Autre pratique que dénonce l'UFC-Que choisir : les disparités dans les tarifs. "Des clients mystères se sont rendus dans 2 200 bureaux de poste pour envoyer un CD au tarif le moins cher", explique la radio. Alors qu'il est possible de l'envoyer pour 1,50 euro, ces clients se sont vus proposer des tarifs allant jusqu'à 23 euros.

Enfin, La Poste chercherait à conseiller d'utiliser les timbres verts à 58 centimes plutôt que le timbre rouge à 63 centimes. Le second coûterait plus cher à La Poste, qui est tenue dans ce cas de délivrer la lettre en 24 heures, contre 48 heures pour le premier.

 

Vous êtes à nouveau en ligne