L'enfant, seul survivant de la noyade qui a coûté la vie à ses parents et à sa soeur dimanche, est mort mardi

L\'accident est survenu à un endroit où la famille avait l\'habitude de venir naviguer depuis plusieurs années.
L'accident est survenu à un endroit où la famille avait l'habitude de venir naviguer depuis plusieurs années. (France 2)

Le père et ses deux enfants de trois et six ans naviguaient sur la Garonne sous le pont d'Auvillar, à 90 km au nord-ouest de Toulouse, lorsque l'embarcation a chaviré pour une raison indéterminée vers 16h00.La mère, restée sur la berge, s'est alors jetée à l'eau et a rapidement disparu, alors que des témoins sur place donnaient l'alerte.

Le père et ses deux enfants de trois et six ans naviguaient sur la Garonne sous le pont d'Auvillar, à 90 km au nord-ouest de Toulouse, lorsque l'embarcation a chaviré pour une raison indéterminée vers 16h00.

La mère, restée sur la berge, s'est alors jetée à l'eau et a rapidement disparu, alors que des témoins sur place donnaient l'alerte.

Le garçonnet de six ans avait pu être ramené à la surface mais il avait été gravement affecté. Placé sous respiration artificielle, il avait été transporté par hélicoptère au CHU de Toulouse.

Le corps de la fillette de trois ans avait ensuite été retrouvé, puis sept pompiers plongeurs avaient retrouvé successivement le corps de la mère peu avant 20h00, puis celui du père vers 20h30.

Selon les premiers éléments de l'enquête, révélés par le préfet de département qui s'est rendu sur place, les trois personnes ne portaient pas de gilet de sauvetage à bord de l'embarcation, qui appartenait à la famille.

L'accident est survenu à un endroit où la famille, originaire de Toulouse avait l'habitude de venir naviguer depuis plusieurs années, près de chez les grands-parents, habitants d'Auvillar.