L'air des maisons de retraite est trop pollué

FRANCE 3

Selon une étude européenne, l'air des maisons de retraite en France est pollué, ce qui réduit la durée de vie des occupants. France 3 fait le point.

Une maison de retraite dans la banlieue de Montpellier a fait le choix depuis trois ans de faire le ménage sans utiliser aucun produit chimique. Une volonté de lutter contre la pollution de l'air. Des précautions qui devraient se généraliser à tous les établissements, car une étude scientifique menée sur 600 pensionnaires dans sept pays européens, dont la France, avec l'INSERM, révèle que l'air des maisons de retraite est pollué. En cause ? Les produits nettoyants, les matériaux ou encore le chauffage et la ventilation.
"Nous avons observé un excès de symptômes respiratoires, beaucoup de toux, beaucoup de sifflements, manque de respiration au repos (...) ou encore des symptômes évocateurs de l'asthme", explique Isabella Annesi- Maesano, chercheuse à l'INSERM.


Une généralisation en 2023


Selon le plan national "Santé environnement 2", avant le premier janvier 2023, toutes les maisons de retraite devront surveiller la qualité de l'air intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne