Kim Kardashian agressée à Paris : l'affaire prend un tour politique

France 2

La star de télé-réalité a été agressée à Paris dans la nuit du 2 au 3 octobre, l'affaire tourne au débat politique.

C'est une très mauvaise publicité pour la capitale, un braquage au coeur de Paris dans cet hôtel particulier et une victime connue dans le monde entier : Kim Kardashian, vedette de télé-réalité américaine. Immédiatement la presse américaine en fait sa une. Vers 2h30 dans la nuit du 3 octobre, cinq hommes armés déguisés en policiers maîtrisent le veilleur de nuit. Deux d'entre eux entrent dans l'appartement de Kim Kardashian, la menacent, la ligotent et la cambriolent.

Neuf millions d'euros

Bilan du braquage, neuf millions d'euros. Des bijoux qui lui avaient été prêtés et sa bague de mariage, à elle seule elle vaut quatre millions. La starlette rentre au plus vite à New York. En France, l'affaire prend rapidement un tour politique. "On peut faire toutes les pubs qu'on veut sur I love Paris, l'image de Paris, toutes ces pubs-là elles viennent d'être annulées par l'affaire Kim Kardashian", affirme NKM. La maire de Paris, Anne Hidalgo, rétorque : "c'est un acte très rare survenu dans un espace privé"'.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne