Menace d'attentat : un couple de jeunes radicalisés, interpellé à Noisy-le-Sec, mis en examen

Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).
Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). (GOOGLE MAPS)

Le jeune homme de 21 ans et sa compagne de 17 ans étaient en lien avec Rachid Kassim, soupçonné de téléguider pour le groupe Etat islamique des attentats en France depuis la zone irako-syrienne. 

Un couple de jeunes radicalisés, interpellé mardi à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et placé en détention provisoire, a appris franceinfo de sources judiciaires, samedi 15 octobre. 

Le jeune homme de 21 ans et sa compagne de 17 ans étaient en lien avec Rachid Kassim, un propagandiste du groupe Etat islamique soupçonné de téléguider des attentats en France depuis la zone irako-syrienne, via la messagerie cryptée Telegram.

Une enquête ouverte au début du mois

La section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert, au début du mois, une enquête sur ce couple sans emploi. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) était en possession de renseignements évoquant des suspicions de passage à l'acte, selon une source proche de l'enquête. 

Devant les enquêteurs, la jeune fille, enceinte de son compagnon, a expliqué qu'elle ne pouvait pas passer à l'acte du fait de sa grossesse, a expliqué la même source. Elle s'était convertie à l'âge de 15 ans, sous l'influence de son petit ami.