Prison : un imam lutte contre la radicalisation des détenus

France 2

Pour éviter la radicalisation des détenus en prison, de plus en plus d'aumôniers musulmans tentent de contrer l'influence des salafistes dans les centres de détention.

Prison de Rennes, l'heure de la prière pour les détenus musulmans. Il y a du monde ce jour-là. L’aumônier Mohamed Loueslati se réjouit. Il n'y a rien qui inquiète plus cet imam que l'islam véhiculé dans les cellules ou dans la cour de promenade. Ici, c'est lui qui, chaque vendredi, martèle inlassablement les valeurs du Coran. "L'islam préconise la non-violence", assure-t-il aux détenus venus l'écouter. Parmi ces croyants, la même crainte ressurgit après chaque attentat. 

1 400 détenus radicalisés dans les prisons françaises 

Ils redoutent l'amalgame avec les terroristes. "Notre religion est stéréotypée à cause des autres cons. On passe pour des méchants", s'indigne un prisonnier musulman. Eux affirment n'avoir jamais été approchés par des fondamentalistes et pourtant on estime qu'il y a aujourd'hui dans les prisons françaises 1 400 détenus radicalisés dont 300 ont un lien avec le terrorisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne